Shediac.Com
Cap-Pelé Cap-Pelé Cap-Pelé
Village of Cap-Pelé
Les premiers colons arrivèrent dans la région durant le Grand Dérangement mais ne s'établir de façon permanente que vers la fin des années 1760. N'ayant pas de port de mer naturel pour abriter les vaisseaux de fort tonnage ce sont surtout les marais qui ont attiré les colons. Tout le monde sait que les acadiens était très à l'aise dans les régions marécageuses. L'absence d'endroit pour abriter les vaisseux de fort tonnage va aux débuts affecter et ralentir le développement économique de la région. Les acadiens savaient comment désaliner les marais. Créer des terres avec la technique des aboiteaux était moins laborieux que de défricher la forêt. Dans cette région les dunes agissent comme des digues naturelles. Les marais une fois asséché et désalée sont des prairies naturelles fournissant la nourriture pour les animaux qui souvent aiment les herbages salées. L' aboiteau à jouer un role important dans la région. Cépendant les marais sont d'une étendue assez limitée et certains colons doivent défricher la forêt. Près des cotes la terre est plutot sablonneuse et les colons ont éventuellement défricher des terres plus riches plus loin de la cote. Les terres plus sablonneuses sont bien drainées et on pouvait semer plus tot mais on était aussi plus sensible aux sécheresses. Régis Brun and Ronnie-Gilles LeBlanc ont écrit un livre sur l'historique de Cap-Pelé.

                Histoire de Cap-Pelé 1804-2004
                Le passé d'une communauté dynamique en Acadie.
                ISBN:2-9808884-0-0

                
La région de Cap-Pelé était habité par des autochtones pendant des milliers d'années. La plupart des traces de campements est maintenant sous l'eau. Les mots Tidiche et Shemogue proviennent de la langue Micmac. Shemogue veut dire en Micmac "rivière fourchue". Il est presque certain que la région de Cap-Pelé s'appelait autrefois Cap Hareng. De nos jours le hareng joue encore un role important par rapport à l'économie et le paysage. Vers 1840 on utilise officiellement le terme Cap-Pelé pour désigner la région Au recensement de 1851 on relevait 1283 acadiens pour tout la région de Cap-Pelé. Placide Gaudet(1850-1930), originaire de la paroisse de Cap-Pelé, a été un des premiers généalogue et historien de cette région. Il a écrit un historique des acadiens et plus de 200 ouvrages.