Shediac.Com
Cocagne vue de Dakiri Cocagne, Fleur du Pommier Cocagne, Fleur du pommier
Village de Cocagne
En 1672 Nicholas Denys et son équipage, se réfugient par mauvais temps le long de la rivière de Cocagne. Ils remarquèrent l'abondance de gibier et de poisson et donnèrent le nom de Cocagne à l'endroit, qui veut dire pays d'abondance. Le mot Cockaigne était dans le folklore français un endroit où les maisons était fait de gateau et les rues de patisserie. La Baie de Cocagne était dans le passée reconnu pour l'abondance de ses huitres. Malheureusement la sur-exploitation de la ressource à pratiquement épuisé les stocks. Anciennement la Baie de Cocagne était plus profonde qu'elle ne le soit présentement. Le défrichage de la forêt le long des cours d'eaux causa de l'érosion et la Baie s'est rempli. On dit que les vaisseaux des premiers visiteurs ne pourraient plus pénétrer dans cette baie. Joseph Gueguen, François Arseneau, Jean Bourg/Bourque, Paul Hébert et leur familles furent les premiers à s'installer de façon permanente dans la région. Paul Hébert et sa famille avaient durant la déportation passer du temps dans un camp de réfugiés de Cocagne. CORMIER, Flora (en collaboration), Cocagne, 225 ans d'histoire, Cocagne (N.-B.), Comité historique des aînés de Cocagne, 1993. ISBN: 0-919488-43-9.